MAESE : CEREMONIE DE PRESENTATION DE VŒUX

Date
Lieu
Dakar
21 agents du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur nommés dans les ordres nationaux.
Le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur Ismaïla Madior Fall l'officiel a présidé, en présence de Mme Dr Annette Seck Ndiaye, Ministre chargé des Sénégalais de l’Extérieur, la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux des agents du département. Une cérémonie qui a été marquée par la remise de distinctions à 21 agents du ministère qui ont été nommés aux différents ordres nationaux.
Dans son discours, son Excellence Ismaïla Madior Fall a présenté ses vœux à l’ensemble du personnel de l’administration centrale et dans les postes diplomatiques et consulaires, ses vœux de bonne santé et de plein épanouissement personnel et professionnel avant de faire le bilan de la diplomatie et de dégager les nouveaux défis pour l’année 2024. L’occasion a été également saisie pour rendre un vibrant hommage aux anciens Ambassadeurs et tous les membres du Cadre des Affaires étrangères à la retraite pour leur contribution considérable au rayonnement de la diplomatie sénégalaise.
Ci-après quelques éléments des réalisations, en 2023 du Président Macky Sall à la tête de l’Union africaine et les défis à relever pour 2024.
- Organisation du Sommet sur la souveraineté alimentaire et la résilience en Afrique (25 au 27 janvier) et le deuxième Sommet sur le Financement des infrastructures en Afrique (2 et 3 février).
- Octroi d’un siège au G20 pour l’Afrique,
- Avancées dans la réforme de la gouvernance économique mondiale et une réallocation des Droits de tirages spéciaux (DTS).
Les Défis à relever, malgré les avancées :
Au plan régional :
- La menace terroriste,
- L’instabilité politique,
- La résurgence des coups d’Etat
Au plan continental :
- Ensuite, à l’échelle continentale, l’insécurité et l’instabilité prennent de l’ampleur, mettant en danger l’atteinte des Objectifs de Développement durable (ODD).
Au plan mondial :
- La guerre en Ukraine,
- La guerre au Proche-Orient entre Israël et le Hamas ;
Ainsi, c’est dans ces conditions que notre diplomatie est amenée à évoluer et à maintenir son rang en Afrique et dans le monde.
En 2024, les efforts de modernisation de notre outil diplomatique sont à poursuivre, conformément aux Instructions du Chef de l’État :
- La mise en œuvre des recommandations de la 6e Conférence des Ambassadeurs et Consuls généraux de 2019 ;
- Le programme de renouvellement des bâtiments et équipements, après la construction de nouvelles chancelleries à Ankara et à Nouakchott ;
- Amélioration des conditions de vie et de travail du personnel afin de préserver l’efficacité de notre action extérieure ;
- Renforcement continu de nos relations de bon voisinage en vue de préserver la stabilité de notre sous-région ;
- Renforcer la diplomatie économique ;
- Finaliser le recensement des Sénégalais établis à l’étranger pour mieux appréhender leur potentialité (signature de conventions de sécurité sociale à l’instar de celles conclues avec la France, la Belgique et l’Espagne).
Aussi en perspective de l’élection présidentielle du 25 février 2024 :
- Assurer l’organisation matérielle du scrutin à l’extérieur.
Pour finir, le ministre a souligné le professionnalisme des acteurs qui sans nul doute seront à la hauteur des attentes.
« Je suis certain que votre professionnalisme et votre sens élevé du devoir se hisseront à la hauteur des innombrables écueils qui ne manqueront pas de se présenter » leur a-t-il dit.
Partagez :

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles